Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.


 Poète
Jamespx



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)



Poème précédent Poème suivant
             

Tous les poèmes sur le thème : LIBERTECliquez ici pour lire tous les poèmes sur le thème:LIBERTE

Bloody Paris


J'ignore
Quelle tronche peuvent avoir ces AK-47
Dans le ciel noir de Paris
Tous ces brûleurs de liberté
Je les imagine
Sous le trait d'un pauvre type
Qui a flingué la vie
Parce qu'elle était là
Vive et sans lui

Ces pourritures m'ont perforé les deux bras
Et noyés mes frères avec mon sang
If i was a god
We'd have to move

L'histoire est un perpétuel recommencement
Dans le désordre
Omaha Beach sous la pluie
Les fleurs repoussent
Et les croix blanches poussent
Des Bouzigues à même le comptoir
Entouré de mes amis
Paris brûle-t-il
Bataille du pavé des martyrs
Victoire des chevaliers des royaumes francs
La profondeur d'un Graves
Entre Bichat et Alibert
Le frisson d'un vrombissement
J'entends mon grand-père chialer
Boulevard Voltaire
L'ivresse d'un feu d'artifice
Mes chrysanthèmes résistent
Encore du cochon dans la basse-cour
Gay de jolies bulles dorées
Crache le sang
Oasis kamikazes
Le petit prince est mort dans le désert
Le lâcher-prise absolu d'une nuit
Kings of the Kalachnikov
Oppressante monstruosité
Et drapeau noir
Dansent sur de la funk en toutes circonstances
L'Aubrac et son apaisante immensité
Le fou rire de mes garçons
Le hurlement assourdissant des autres
Une vierge flottant sur la mer morte
Une autre
La gorge enfoncée dans le sol du Bataclan
L'art sous toutes ses formes
Métal hurlant
Un piège à rat
La lueur d'une bougie
Le délire sans limite
D'une soirée d'outre-tombe
L'odeur d'une bière orpheline
Les palpitations de l'inattendu
Tant de choses à partager
D'horreur absolue
Et de beauté assassinée

Ma tête éclate
Je reviens à moi
Deux exigences
Seulement du vrai
Toujours du respect
L'art n'a rien à voir avec la morale
L'absurdité à tout à voir avec ses ordures
Notre sol doit maintenir vivante la vie

Si j'étais poète
Il faudrait que je remue-méninge
Je suis Paris



Ecrit par Jamespx
Tous droits réservés ©



*
Signaler le poème (Thème inapproprié)

Il y a actuellement 31 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [2]:
Licorne. Machajol.

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [59]:
La veuve noire. Licorne. Violette. Rickways. Skywheeler. Jmd. Lo. Tonindulot. Pierre. Machajol. BY-LP. Oxalys. Colline. Evemarie. Nostahrj. Royam. Lasource. Muse31. Muserhode. Saintes. Isa la Bella. Wall. Gerachau. Marcek. Joa. Cepyge X. AR_d_N. Salus. Lucie. Eolia. Claudel. Anemone. Pilar. Mahea. Sylvain2023. Djoze. Aurorefloreale. Leonard. Arcane. Nihilisteo. Maldoror. Mickael. Par ma voix. Mona Farbiu. Coeur de poete . Drummy. Jamsens. Laurent7869. Ced le magnifique. AlanJoyce. Noiressaim. Zalina. Bleu Horizon. Maitia. F.Lo. Licrone. Vincentcros. Lanter. Jeansu.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
Jeansu. Esther. Aristote. Mathilde. Lili95. Mandarine. L_homme_regarde. Lanter. Licrone. Le fou. Hannah. Colfeau. Vincentcros. Lou-guit. FranckLPSME. F.Lo. Nazca. Le Corbeau Noir. Novembre a Paris . Pivoine.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924