Connectez-vous pour participer          Identifiant perdu     S'inscrire   

Lespoetes.net, la poésie sur internet.

       


Discussion en direct Connectez vous pour participer.

Index du forum / Textes longs / Le nouveau de la basse-cour

Page : 1 2

Vous devez être connecté pour répondre à ce message.
Auteurs Messages
Ann Posté à 14h00 le 01 Sep 10
Membre

Messages : 2908
Un jour mon père s’en revint des quais de Seine avec sous le bras un gros carton percé de trous qu’il posa parmi les volatiles. « Je vous rapporte un nouvel époux, je vous dois bien ça, mes poulettes qui me pondaient de si beaux œufs ». Par égard pour le vieil Ernest il se retint d’ajouter : « Cette année je ferai couver quelques-unes d’entre vous ».

La volaille appréciait Ernest pour ses joyeuses saillies, il trainait bien la patte mais il n’avait pas son pareil pour trouver des vers tout frétillants qu’il offrait à ses concubines en mal d’être mère certes mais qui aimaient si sincèrement leur coq de mari aux plumages ternis par les ans, qu’elles ne songeaient point à lui faire reproche.



Mon père délivra le jeune coq qu’il nomma Roméo qui poussa très sûr de lui un cocorico éraillé par l’émotion sans doute. Le bellâtre pour se donner du courage honorait d’insanités ses femelles qui courbaient la tête sous ses stériles assauts, gênées d’avouer au nouveau de la basse-cour qu’elle regrettait Ernest. Roméo ébouriffait ses plumes de vanité, il faut dire que le poulet n’était par un amant bien ardent et cachait ses faiblesses par des chants matinaux dont le voisinage se lassa vite. Mon père songeait à se débarrasser de sa nouvelle acquisition et les poules pondaient des œufs souillés de fiente qu’on retrouvait quelquefois même brisés. « Qu’Ernest finisse au vin, son regard me pèse ! » claironna le fâcheux oiseau. Il chanta si bruyamment que l’épervier porté par les courants descendit sur le pitoyable coquelet et l’emporta. Les gelines ne le regrettèrent pas et Paquita la joyeuse pondeuse si sensible à l’ordinaire poussa un soupir qui en disait long. Tant qu’Ernest vécut, il n’y eut pas de poussins mais la volière coulait des jours heureux sous la douce mélodie d’Ernest qui repose aujourd’hui au fond du jardin.




Evemarie Posté à 10h48 le 04 Sep 10
Membre

Messages : 2379
Je te soupçonnais d'être une croqueuse d'homme, Ann mais jamais je n'ai imaginé une rangée de tertres avec des prénoms au fond de ton jardin.
Là tu avoues Roméo.
Tu n'as pas l'air de te rendre compte, mais on le cherche partout ce Roméo et depuis des lustres !
Dois je en conclure que tu détiens aussi les dépouilles des Robert, Max, Bernard, qu'on cherche partout depuis dix ans ?
Sans rire, j'aime bien tes histoires qui allient vécu et imaginaire.rire



Catriane Posté à 22h03 le 18 Oct 10
Membre

Messages : 458
lol evemarie pas un roméo comme ça !relis l'histoire lol !
En tout cas Ann c'était des poules de luxe !un ernest plus un roméo !quand on connait le prix du grain ...Un roméo au vin hummm moi ça me tente :D



Oxalys Posté à 12h40 le 23 Aug 17
Membre

Messages : 1207
Comme dit le proverbe :
C’est dans les vieux pots qu’on fait la meilleure soupe
Et les vieux coqs qui font les meilleurs chefs de troupe



Chère Ann, ta joyeuse plume manque cruellement à notre groupe




Marcek Posté à 10h59 le 09 Sep 17
Membre

Messages : 3635
Mais oui, Ann nous boude !
Elle me fit délirer jadis autour d'un plat de moules ! Où est la gaieté d' Ann'tan ?
Le forum ronchonne et renâcle trop souvent alors qu'il devrait être ouvert à la joie de se retrouver entre amis !
Ah la joie, la joie !
Sniff
Mais ne désespérons pas ...



Aurorefloreale Posté à 11h05 le 09 Sep 17
Membre

Messages : 3391
j'emboîte ton pas , quand tu parles de la joie, c'est un met qui se fait fort rare sur le site, se perdent les recettes de cuisine de jadis!!!
Certains remporte le premier pris pour le don de la critique!!!
Je ne te vise évidemment pas , heureusement que pour nous tu es là , toujours prête à gentiment plaisanter!



Marcek Posté à 11h15 le 09 Sep 17
Membre

Messages : 3635
Sans vouloir renier les textes sombres qui sont là pour nous interpeller et nous faire réfléchir , et qui touchent à la vie actuelle qui n'est pas celle des bisounours, et ils sont aussi nécessaires que ceux qui parlent de boutons de rose et de chants d'oiseaux ( cui-cui , cuits-cuits ) je déplore une certaine abruptitude , un certain suspicionnage qui tourne à l'espionnage et en met beaucoup mal à l'aise ...



Licorne Posté à 11h24 le 09 Sep 17
Membre

Messages : 406
Avec "abruptitude", je constate qu'on pollue le post d'Ann avec des considérations (insinuations en fait) qui n'ont rien à y faire. Salut

Les endroits manqueraient-ils pour faire une critique saine et constructive? Salut



Aurorefloreale Posté à 11h25 le 09 Sep 17
Membre

Messages : 3391
C'est qui qui l'oblige!!!
Pour revenir dans le contexte du poème...

Un coq bien présomptueux
Dont on aimerait se délivrer!



Marcek Posté à 11h40 le 09 Sep 17
Membre

Messages : 3635
Fan d'Edmond Rostand, et après mon pèlerinage annuel à Arnaga, villa fabuleuse du poète que les recettes de Cyrano de Bergerac lui permirent de construire en somptuosité , je relis et vous invite à relire sa pièce de théâtre Chantecler , qui met en scène les oiseaux de la basse-cour, poules, pintades ... et le magnifique coq Chantecler, pétri d'idéalisme. Une peinture féroce de la société des hommes à travers les animaux... cette pièce n'eut pas le succès phénoménal de Cyrano de Bergerac ou de l' Aiglon malgré les décors et les costumes incroyables imaginés par Rostand, secondé en cela par de nombreux artistes. Rostand, outre ses talents de poète dessinait très bien.



Marcek Posté à 15h01 le 09 Sep 17
Membre

Messages : 3635
A Cambo-les-Bains, dans la villa Arnaga.
Chantecler est toujours représenté sur les scènes : par exemple à Lyon en 1992 !



Pieusement conservé : le costume du canard





Marcek Posté à 15h05 le 09 Sep 17
Membre

Messages : 3635
Beau travail pour habiller un canard !





Marcek Posté à 15h07 le 09 Sep 17
Membre

Messages : 3635
Et dans une belle vitrine...





Oxalys Posté à 12h40 le 11 Sep 17
Membre

Messages : 1207
Merci Marcek d'avoir remis le fil de la discussion dans le bon sens.

Pardon Ann pour les désagréments indépendants de ma volonté. Je voulais simplement remonter ton histoire amusante pour lui faire prendre l'air.
Bien mal m'en a pris...

Très Triste



Mijo Posté à 15h07 le 11 Sep 17
Membre

Messages : 544
J'adore les histoires de basse-cour et ton histoire m'a plu, Ann, évidemment - les poules et coqs sont à l'honneur en Alsace d'où je reviens d'une semaine de régal - il y en a de partout dans les auberges sur devant de fenêtres, meubles etc... heureuse de te lire... Merci ! Salut Salut



Vous devez être connecté pour répondre à ce message.

Page : 1 2


Il y a actuellement 15 visiteurs sur le site !

MEMBRES CONNECTES ACTUELLEMENT  [0]:

LES MEMBRES QUI SE SONT CONNECTES IL Y A MOINS DE 24H  [57]:
Licorne. Violette. Rickways. Skywheeler. Polymnie2. Tonindulot. Kim Aquilina. Pierre. Rimatouvent. Machajol. BY-LP. Oxalys. Le bizarre. Evemarie. Royam. Lasource. Ann. Muse31. Saintes. Isa la Bella. Louis Vibauver. Jenesuisrien. Wall. Banniange. Stapula. Marcek. Joa. Gaelleloubet. Thierrycabot. Salus. Lucie. Gbandi. Claudel. Mijo. Ottomar. Pilar. Mahea. Aurorefloreale. Leonard. Lady. Arcane. Nihilisteo. Piwi87. Myotte. Yanis abrous. Isabelle Chevalier. Drummy. Amon 1er. Geairaret. Typique. Mido. Laurent7869. Lastours. Andre. Ombre. Sebasura. Fougeredudesert.

LES DERNIERS MEMBRES INSCRITS :
ESTCEGUIDO. Ombre. Fougeredudesert. Ced le magnifique. Sebasura. Zoetoile . Crampshalterofilia. Tony. Manon_climb. Cracovien. Andre. Habenaria Radiata. Shakespeare Junior 971. Taw. Eclat de lune. Lastours. Togson. Fifty. Laurine. Momolemarin.

********
Contact
Copyright©Lespoetes.net
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL sous le n°1023924